Press Releases

Grâce à Yale, Antalis réduit ses coûts en Estonie

 Lien permanent   Toutes les contributions

Antalis est devenue l'un des plus importants fournisseurs de papier et de solutions d'emballage au monde. Malgré quelques périodes difficiles ces dernières années, la société a investi dans un nouveau parc de manutention situé au coeur de son site d'exploitation estonien. Grâce à Yale et à Laadur, son concessionnaire estonien, la société est désormais en mesure de tirer le meilleur parti d'une reprise de l'économie et de réaliser des économies significatives au sein de son entrepôt existant.

Antalis Le courant d'affaires qui lie les trois entreprises remonte à plus de 15 ans, lorsque la branche estonienne d'Antalis était encore une entreprise indépendante connue sous le nom de Balti Paberi AS. La société a ensuite réduit son activité pour se consacrer au négoce de papier, avec un petit entrepôt utilisant des équipements de manutention d'occasion. En 2003, à la suite d'une série de rachats, la société s'est développée et a conçu un site sur mesure de 2200 m² nettement plus grand, pour lequel il fallait une solution de manutention beaucoup plus efficace.

À la suite d'un appel d'offres exhaustif, Laadur a remporté le contrat et s'est fortement impliqué dans la conception du nouvel entrepôt avant de fournir un parc de chariots à mât rétractable et à contrepoids Yale.

Le contrat, qui devait initialement être de trois ans, a été prolongé de cinq années en raison de la récession mondiale, la société ayant montré des réticences à remplacer les équipements dans une conjoncture économique aussi incertaine. Cependant, alors que les équipements d'origine fonctionnaient encore très efficacement, la solution initialement adaptée à l'application a dû être mise à niveau en fonction des projets de développement de la société et de l'évolution des besoins de l'activité.

Fred Märtsoo, directeur général de Laadur, explique : "Les chariots remplissent parfaitement leur tâche, et la société Antalis est impressionnée par leur fiabilité et leur productivité."

Cependant, nous arrivons à un point où les coûts d'entretien et de maintenance augmentent, et nous avons pu démontrer à la société que continuer à exploiter ce parc vieillissant devenait de moins en moins économique."

L'évaluation honnête du parc existant a incité Antalis à envisager son remplacement intégral. L'année dernière, la société a lancé un appel d'offres portant sur des chariots neufs.

Fred Märtsoo poursuit : "Ces dernières années, nous avons constaté que les sociétés avaient tendance à ne plus opter pour des contrats de location à long terme et à préférer l'achat au comptant, qui était perçu comme plus sécurisant. En effet, pendant la récente crise financière, de nombreuses entreprises se sont vu reprendre leurs chariots lorsqu'elles avaient des difficultés pour verser les loyers. De fait, le marché est passé d'un marché 80 % location et 20 % achat à un marché 50 % achat.

"Résultat : le prix d'achat initial est devenu le critère numéro un pour de nombreuses entreprises, notamment dans les pays de l'ancien bloc de l'Est, où les conséquences de la crise financière ont été particulièrement lourdes. De nombreuses entreprises ont été piégées après avoir pris trop de risques avec les contrats de leasing.

"Notre défi a été de convaincre Antalis des avantages d'un contrat à long terme et de l'importance de prendre en compte les coûts de tout le cycle de vie d'un chariot."

Grâce entre autres à la confiance qui s'était instaurée entre Laadur et Antalis, c'est la proposition Yale/Laadur qui a remporté l'appel d'offres. Depuis, le parc existant a été remplacé par deux chariots à mât rétractable MR14 et un chariot électrique à contrepoids ERP15VT. Un chariot gaz à contrepoids existant doté d'un accessoire de serrage spécial restera également en service, parallèlement à un chariot préparateur de commandes équipé d'un mât MO10L neuf.

Ce chariot préparateur de commandes et les autres chariots neufs ont été fournis sur la base d'une location opérationnelle. Ce modèle, lancé récemment par Yale, va jouer un rôle essentiel dans la mesure où sa plate-forme élévatrice plus haute permet d'accéder facilement aux emplacements de palettes situés à grande hauteur, dans cet entrepôt de 7,8 mètres de haut.

L'équipe des 24 techniciens de maintenance de Laadur continuera à assurer la maintenance de tous les équipements neufs dans le cadre d'un contrat qui s'avère d'ores et déjà rentable pour Antalis.

Gunnar Vahter, responsable transport et magasinage de la société, explique : "Après avoir remplacé notre parc, nous constatons déjà une diminution significative des dépenses liées aux réparations par rapport à notre parc vieillissant et des autres coûts d'exploitation."

"Ces nouveaux équipements sont également capables de manipuler un éventail plus large et plus diversifié de charges. C'est important pour nous dans la mesure où nous étoffons en permanence notre gamme de produits. Laadur et Yale ont imaginé une solution globale qui soit suffisamment souple pour pouvoir répondre à nos besoins actuels et futurs."

"Le marché sur lequel nous sommes présents est en mutation constante, et nous adaptons toujours nos gammes de produits de manière à garder une longueur d'avance sur la concurrence. Par exemple, nous nous sommes récemment orientés vers le conditionnement de produits, ce qui nous impose de déplacer un certain nombre de charges inhabituelles au sein de l'entrepôt."

"Nous avons également besoin d'une fiabilité exceptionnelle et d'une réactivité sans faille en matière de services : en effet, notre entrepôt, qui comporte 3000 emplacements de palettes, est amené à être extrêmement actif.

"Plus de 3000 produits différents sont livrés à nos clients par le biais de notre entrepôt. Son efficacité de fonctionnement est donc cruciale pour que nous conservions notre position de leader sur le marché. Ce qui est particulièrement satisfaisant, c'est que Yale et Laadur ont rempli leur mission tout en faisant réaliser de réelles économies à notre entreprise."

Les chariots Yale qui sont actuellement en service sur le site sont réputés pour leur fiabilité et leur souplesse d'utilisation. Joel Joa, Territory Manager chez Yale Europe Materials Handling, conclut : Notre série MO représente l'une des solutions les plus efficaces et les plus économiques pour la préparation de commandes.

En Estonie, les chariots préparateurs de commandes tels que ceux-ci sont encore relativement peu courants. C'est pourquoi le savoir-faire de Laadur confère à Yale un avantage certain lorsqu'il s'agit de mettre au point des solutions destinées à des sociétés innovantes et d'avant-garde telles qu'Antalis.

Nous espérons continuer à travailler avec ces deux sociétés pendant de longues années."