Press Releases

À L'aéroport De Malpensa, Les Concessionnaires Yale Atteignent De Nouveaux Sommets

 Lien permanent   Toutes les contributions
Milan Malpensa, le plus grand aéroport d'Italie, vient de réétudier l'ensemble de ses installations logistiques aéroportuaires. Résultat : la nomination d'un nouveau partenaire en manutention du fret et d'un nouveau fournisseur d'équipements de manutention.

MalpensaAvec plus de 170 000 tonnes de marchandises manipulées par an, un portefeuille de clients actifs de 70 compagnies aériennes et plus d'une centaine de sociétés indépendantes, l'aéroport de Milan Malpensa est l'un des aéroports de fret les plus complexes d'Europe. Cependant, malgré un trafic de marchandises accru dans toute l'Europe, les aéroports italiens n'ont pas pu rester compétitifs en raison de leurs infrastructures vieillissantes et de l'inefficacité de leurs processus.

En réétudiant les activités de sa zone de fret Cargo City, l'aéroport de Milan a réalisé que, bien que les besoins et les impératifs de chaque client en matière de manutention soient différents, il devait s'attacher à offrir un niveau de services toujours excellent. Leurs partenaires logistiques ont donc fait l'objet de toutes les attentions. Cette situation a nécessité une approche totalement novatrice, axée sur une implémentation de la fiabilité et de la qualité.

La capacité à faire preuve d'un engagement identique pour atteindre les critères les plus stricts de manutention a conduit l'aéroport, et son nouveau partenaire de manutention de fret, Incontro, à identifier les concessionnaires Yale Bramieri S.r.l. et ORMIC S.p.A. comme fournisseurs d'équipements de manutention de prédilection lorsque l'aéroport a réétudié l'ensemble de son activité logistique.

Une approche intégrée

Les deux concessionnaires Yale ont travaillé en étroite collaboration avec l'aéroport et avec Incontro afin de comprendre les besoins logistiques du terminal de fret Cargo City de ce site, en vue d'identifier la solution de manutention la mieux appropriée et la plus efficace. Cette stratégie orientée sur les clients qu'ont adoptée les concessionnaires, conjuguée avec la réputation internationale de fiabilité, de productivité et de qualité des équipements Yale, ont convaincu Incontro que la proposition de parc et de maintenance présentée par les concessionnaires Yale était la meilleure solution possible.

Au total, une centaine de chariots Yale est à présent en service au sein de l'aéroport, des transpalettes aux chariots à mât rétractables, en passant par des chariots élévateurs trois et quatre roues à contrepoids, quelques modèles étant équipés pour pouvoir travailler dans des environnements à température contrôlée. Les spécifications de chaque équipement ont été définies au cas par cas, le but étant que le parc ainsi composé puisse assumer l'ensemble des besoins de l'aéroport tout en combinant du mieux possible efficacité énergétique et productivité.

Grâce à la diversité des options et des capacités des chariots de ce parc, l'aéroport peut faire face à l'immense variété des déplacements imposés en termes de manutention et garantir une efficacité optimale des opérations complexes de logistique.

Une assistance sur site

Un aspect de la solution proposée par les concessionnaires Bramieri et Ormic inclut un petit entrepôt sur site, au sein même de Cargo City, destiné aux pièces détachées et au stockage. Un technicien sédentaire est détaché en permanence sur le site de l'aéroport : il réalise à tout moment les interventions de maintenance et veille à ce que le temps de fonctionnement effectif des chariots soit maximisé.

Gianfranco Bramieri, président de Bramieri Carrelli Elevatori, explique : "La décision de l'aéroport de Malpensa de réétudier ses infrastructures de fret a été prise dans le but de contribuer à redonner à l'Italie sa place d'opérateur clé sur le marché mondial de la manutention, à un moment où le fret aérien et maritime gagnent en popularité.

Il confie : "De nombreux aéroports européens voient leur trafic de fret augmenter. Malheureusement, ces derniers temps, les aéroports italiens n'ont pas pu rester compétitifs. Le tir a désormais été rectifié par les propriétaires de l'aéroport, qui font montre d'une approche visionnaire. Les changements engagés à Malpensa vont avoir une incidence positive sur le positionnement international de l'aéroport et sur sa capacité à développer de nouvelles activités au départ de lignes qui comptent parmi les plus lucratives et les plus rentables."

Massimo Crovetto, président d'Ormic S.p.A. , ajoute : "La manière dont nous avons abordé la demande de l'aéroport de Malpensa et d'Incontro, à savoir trouver la solution de manutention et de logistique idéale en termes d'équipements, était tout à fait représentative de notre stratégie axée sur les clients. Nous nous efforçons toujours de travailler en étroite collaboration avec le client, ce qui crée une synergie entre les deux parties. En aidant nos clients pas à pas lors du processus d'identification et d'achat, nous leur proposons une solution sur mesure et nous nouons un courant d'affaires durable entre notre société et notre client."