Press Releases

Les chariots Yale en service chez Chiltern Cold Storage ne craignent pas le froid

 Lien permanent   Toutes les contributions

Chez Chiltern Cold Storage, deux nouveaux chariots à mât rétractable MR pour chambre froide, accompagnés de deux transpalettes électriques MPX, offrent une solution de manutention robuste, fiable et économique à des températures ultra-froides.

MP16-22-Pedestrian-Pallet-Truck-App6

À des températures pouvant descendre jusqu'à -23°C, il ne faut qu'un parc de quatre chariots pour maintenir le rythme soutenu des opérations de l'entrepôt frigorifique de 3300 emplacements de palettes de Chiltern Cold Storage, à Bourne, dans le Lincolnshire. 
 
Le site de Bourne, un des quatre que gère ce spécialiste en logistique à température contrôlée, a été mis en place il y a trois ans et stocke des produits alimentaires, notamment des poissons et des volailles destinés aux restaurants, aux pubs et autres magasins d'alimentation. Avec une rotation des stocks de quelque 1500 palettes par semaine et tous les défis habituels qu'imposent ces basses températures, il est indispensable que les opérations de manutention de l'entrepôt frigorifique se déroulent parfaitement, avec l'équipement le plus robuste qui soit et le meilleur service d'assistance possible. 
 
Une exigence qui a été satisfaite avec un parc de deux chariots à mât rétractable pour chambre froide MR14 et deux transpalettes électriques pour chambre froide MP20X de Yale Europe Materials Handling, livrés par JST Forklifts, concessionnaire basé à Chelveston, dans le Northamptonshire.
 
Travaillant avec des palettes pesant habituellement 800 kg et mesurant jusqu'à 1,8 mètre de hauteur, les deux MR14 se déplacent dans les allées de trois mètres de large du site de Bourne, principalement pour des opérations de prise et de dépôt de palettes pleines à des hauteurs pouvant atteindre 6,2 mètres. 
 
Les deux chariots à mât rétractable MR ont une capacité de levage de 1,4 tonne ¬– amplement suffisante pour supporter les poids des charges et les hauteurs de levage qu'implique le site – et travaillent sur des équipes de douze heures (de 6 à 18 heures) cinq jours par semaine.
 
Les transpalettes électriques MPX sont tous deux des modèles 2,0 tonnes équipés de plates-formes opérateur fermées, de type chariot élévateur, et de guidons de type commande scooter à la place du timon que l'on trouve plus couramment. Ils sont utilisés pour "assister" les chariots à mât rétractable : ils servent à charger et à décharger les véhicules via les quais de chargement du site.

Une qualité de fabrication impressionnante

John Davidson, directeur des contrats de Chiltern Cold Storage, a opté pour les chariots Yale après avoir visité le site de production de chariots de magasinage de 35 000 m² du constructeur, à Masate (Italie) : il a été convaincu par l'impressionnante qualité de fabrication et a pu se rendre compte des procédures de tests mises en œuvre. 
 
"C'est la qualité de fabrication qui m'a le plus marqué. Ce sont des chariots extrêmement robustes. L'usine a également mis en place une procédure de tests très fiable, qui comprend notamment le test des ralentisseurs sonores. C'était vraiment intense ! J'ai déjà visité des sites d'autres constructeurs et je n'avais jamais vu ça." 
 
Pour John Davidson, l'épaisseur des plaques utilisées sur les nouveaux chariots à mât rétractable MR et l'usure minimale des panneaux en plastique fragiles utilisés d'ordinaire sur d'autres marques constituaient deux problématiques majeures. "Pour nous, l'ancienne version du chariot à mât rétractable MR que nous utilisions était vraiment la référence. L'ancien modèle était particulièrement solide et nous étions impressionnés par sa qualité de fabrication. Nous savions donc que si Yale avait apporté des améliorations à ce niveau, alors le nouveau chariot à mât rétractable MR devait être encore mieux." 
 
Il a également été impressionné par la protection contre l'humidité, intégrée dans les chariots. En effet, c'est une problématique cruciale avec la condensation générée lorsque les chariots naviguent de façon répétitive entre des zones de différentes températures. "Le plus grand souci pour un chariot à mât rétractable qui entre et sort d'un entrepôt frigorifique, c'est la condensation. Elle entraîne souvent des problèmes électriques. Mais avec les chariots Yale, nous n'avons pas rencontré de problèmes majeurs." 

Des tâches annexes

Étant donné que les opérateurs ne travaillent jamais plus de 50 minutes consécutives dans l'entrepôt frigorifique, Chiltern Cold Storage n'a pas jugé utile d'équiper ses équipements des cabines fermées normalement montées sur le nouveau MR pour chambre froide. Un choix pratique, permettant d'utiliser les chariots à mât rétractable pour d'autres tâches ainsi que pour les déplacements de palettes pleines. 
 
Il n'y avait donc plus aucune nécessité d'intégrer des équipements séparés, par exemple pour la collecte de caisses – tâche qui n'aurait pas été faisable avec un chariot à mât rétractable à cabine fermée en raison de l'obligation de garder la porte fermée pour maintenir la température intérieure. "La polyvalence de ces nouveaux chariots à mât rétractable MR nous permet de faire face à chaque situation sans chariots de collecte dédiés", confirme John Davidson. 
 
Qui n'oublie pas de souligner à quel point les caristes de Chiltern Cold Storage apprécient la position de conduite confortable du nouveau compartiment opérateur du tout dernier MR, ainsi que la visibilité à travers le mât. En outre, grâce à la solide expérience des opérateurs de Bourne et à la configuration en larges allées du site, les chariots sont capables de fonctionner de façon illimitée aux vitesses de déplacement et de levage maximales, ce qui permet d'accélérer les temps de cycle. 

Le charme du MPX

Pour John Davidson, la qualité de fabrication robuste de la gamme Yale fut également la principale raison qui décida Chiltern Cold Storage à opter pour les transpalettes électriques MPX. 
 
"Une fois encore, c'est la fiabilité de la conception et la solidité de la fabrication qui nous ont convaincus. C'est tout simplement un produit de qualité, un 'bourreau de travail" fiable. Le plus gros problème que l'on rencontre sur un transpalette électrique, c'est l'usure des pneus provoquée par la montée et la descente continuelles des quais de chargement. Mais ces transpalettes s'en sortent parfaitement. En fait, j'irais même jusqu'à dire que pour l'instant, du point de vue des pneumatiques, le MP20 est le meilleur transpalette électrique que nous ayons eu."
 
C'est parce qu'elles offrent une protection supplémentaire - à la fois pour l'opérateur et le transpalette - comparativement aux bras latéraux rabattables de nombreux autres modèles que John Davidson a opté pour des plateformes opérateur fermées, de type chariot élévateur, sur les transpalettes électriques MPX. 
 
"J'apprécie les compartiments opérateur de type chariot élévateur, parce qu'ils permettent de réduire les dommages au transpalette lui-même. Les bras des autres modèles rabattables tendent à subir beaucoup de dégâts. Et puis, l'autre « plus » fondamental à nos yeux, c'est que l'opérateur est bien mieux protégé." 

Entretien et assistance

Évidemment, ce ne sont pas uniquement les chariots dont Chiltern Cold Storage été satisfait : pour John Davidson, dans un environnement aussi exigeant qu'un entrepôt frigorifique, il était également vital de mettre en place la bonne formule initiale et le bon programme d'entretien et d'assistance. 
 
JST Forklifts, le concessionnaire Yale, a vraiment œuvré avec succès sur ces points, en livrant le parc sur la base d'un contrat de location d'un peu moins de cinq ans a fin qu’il ne dure pas plus longtemps que le bail de l’établissement, avec une formule de maintenance complète et un temps de réponse sur site garanti dans les quatre heures en cas d'intervention imprévue, et en assurant un pourcentage de réparations du premier coup très impressionnant de plus de 95 %.
Selon John Davidson, JST Forklifts était non seulement "très compétitif" au niveau du tarif initial, mais a également démontré sa capacité à maintenir ses coûts de maintenance à un niveau bas. 
 
"Il s'agit du coût global du cycle de vie des équipements. Les frais d'entretien peuvent parfois être salés... Mais avec JST, nous n'avons pas ce problème. Si un technicien de JST vient pour observer un petit problème - une optique fissurée sur un feu, par exemple - et qu'il peut effectuer la réparation, il le fera, plutôt que remplacer l'élément complet. Cela nous évite de grosses factures !"
 
"Le résultat de cette approche, c'est que nous sommes susceptibles de faire des économies considérables sur les coûts inhérents à l'entretien et aux pièces détachées. Tout dépend des relations que l'on a avec son concessionnaire. C'est la base de tout." 
 
Aux yeux de John Davidson, le juste équilibre a été trouvé entre qualité des chariots et qualité du service sur le site de Bourne. Il envisage actuellement d'acquérir de nouveaux chariots Yale chez JST pour d'autres domaines d'activité de Chiltern Cold Storage. 
 
"Les chariots Yale sont des équipements solides et infatigables. Nous aurions du mal à faire sans eux."

Pour en savoir plus sur la vaste gamme Yale d'équipements de manutention, ou pour trouver votre concessionnaire le plus proche, rendez-vous sur www.yale.com