• Maîtrise des vibrations

    Vibrations transmises à l'ensemble du corps : une responsabilité à trois niveaux

    3 wheel electric truckLes opérateurs d'équipements de manutention sont exposés, dans le cadre de leur travail, à des vibrations tout au long de leur cycle de travail. Dans de nombreux pays, le niveau de vibrations à ne pas dépasser est fixé par des réglementations nationales ou internationales sur la santé et la sécurité.

    Dans le domaine des chariots élévateurs et des chariots à mât rétractable, la définition des vibrations est la suivante : niveau des vibrations transmises à l'ensemble du corps par le siège lorsque les opérateurs utilisent une machine mobile sur des surfaces irrégulières ou accidentées. Cela se traduit par des chocs et des secousses importants ou des niveaux élevés de vibrations en continu pour les employés, ce qui peut entraîner des risques pour la santé, notamment des douleurs au niveau du dos.

    Yale a investi massivement pour que les opérateurs soient réellement exposés aux niveaux de vibration des chariots les plus faibles qui soient. Grâce à cela, non seulement le risque de problèmes de santé dus à ces vibrations est réduit, mais l'attention et la productivité des opérateurs est également maintenue tout au long de la journée de travail.

  • La réglementation relative au contrôle des vibrations sur le lieu de travail au sein de l'Union européenne

    +

    La législation européenne (réglementation relative au contrôle des vibrations sur le lieu de travail) stipule que les constructeurs d'équipements de manutention, les concessionnaires qui fournissent les équipements de manutention et les employeurs qui utilisent ces équipements de manutention doivent tous respecter une obligation visant à contrôler les risques encourus par leurs employés en matière de vibrations transmises à l'ensemble du corps.

    • Les constructeurs doivent concevoir et fabriquer des équipements de manutention qui garantissent que les risques résultant des vibrations qu'ils produisent sont réduits au niveau le plus bas possible. Les chariots élévateurs et les chariots à mât rétractable sont concernés.
    • Les employeurs se doivent de maîtriser le risque d'exposition aux vibrations transmises à l'ensemble du corps sur le lieu de travail. C'est pourquoi les employeurs doivent fournir des équipements de manutention adaptés à leurs employés.

    Les tests européens de mesure des vibrations

    +

    La législation européenne EN13059 précise les tests de mesure des vibrations transmises à l'ensemble du corps auxquels les équipements de manutention doivent être soumis. Dans le cadre de cette norme, l'essai des équipements neufs est une exigence statutaire pour les constructeurs et les fournisseurs d'équipements de manutention, y compris pour les importateurs.

    Si les valeurs tests dépassent 0,5 m/s2, les résultats de l'essai devront être publiés dans leur Manuel d'utilisation.

    Les directives en matière de santé et de sécurité précisent que :

    • Les risques liés aux vibrations transmises à l'ensemble du corps sont faibles si l'exposition est d'environ 0,5 m/s2. Dans ce cas, de simples mesures de contrôle suffisent généralement. Cette valeur est parfois exprimée par l'acronyme anglais EAV (Exposure Action Value - exposition déclenchant l'action). Elle correspond à une exposition journalière de 0,5 m/s2 au cours d'une journée de travail de 8 heures en moyenne [A(8)].
    • Des niveaux de vibrations élevés peuvent être exprimés par l'acronyme anglais ELV (Exposure Limit Value - valeur limite d'exposition). Ils correspondent à une exposition journalière de 1,15 m/s2. Ce chiffre est considéré comme le maximum de vibrations auxquelles les employés peuvent être soumis pendant une journée.

    Les réglementations initiales avaient prévu une période pendant laquelle les employeurs pouvaient supprimer progressivement les anciens équipements. Cette période courait jusqu'en juillet 2010. Aujourd'hui, les employeurs doivent évaluer le risque d'exposition à des niveaux élevés de vibrations pour les employés sur le lieu de travail. En cas de risque potentiel, ils doivent prendre des mesures pour mettre en place une réduction immédiate.

    Comment les employeurs peuvent-ils réduire le niveau des vibrations transmises à l'ensemble du corps subies par leurs opérateurs ?

    +

    • Choisir un équipement de manutention adapté aux conditions de l'application
    • Entretenir le siège de l'opérateur et envisager de le remplacer par un siège de qualité
    • Mettre en place des limites de vitesse variables en fonction de l'état du sol par le biais du système de gestion électronique du chariot
    • Former les employés à utiliser les chariots de manière efficace et en toute sécurité
    • S'assurer que les opérateurs savent régler le siège en fonction de leur taille
    • Assurer une rotation des opérateurs, afin de limiter l'exposition dans les zones les plus à risque en termes de vibrations transmises à l'ensemble du corps
    • Améliorer l'état du sol et assurer un bon niveau d'entretien
    • Tenir des archives des évaluations du risque et des incidents
    • Mettre en place un programme d'actions correctives
    • Travailler en étroite collaboration avec le ou les fournisseur(s) d'équipements de manutention

    Comment Yale aide-t-elle les employeurs ?

    +

    • En concevant et en fabriquant des équipements de manutention dotés du plus faible niveau de vibrations transmises à l'ensemble du corps du marché
    • En formant son réseau de concessionnaires à :
      • Procéder à une étude correcte de l'application du client afin d'identifier tout problème potentiel sur les zones problématiques du site
      • Déterminer les chariots les mieux adaptés aux conditions de l'application
      • Configurer les fonctionnalités du chariot élévateur en fonction des besoins de l'application
      • Proposer des programmes flexibles de contrôle de l'entretien
      • Proposer des programmes d'entretien périodique ou complet des équipements de manutention
      • Former les opérateurs de chariots élévateurs à l'utilisation correcte des chariots ou équipements Yale
      • Fournir des références de tiers
      • Passer en revue les risques et recommander des actions correctives
      • Travailler en étroite collaboration avec les propriétaires et les opérateurs de chariots ou équipements
      • Proposer des pièces de rechange de qualité pour améliorer les équipements de manutention ou en cas de dommages subis par les équipements de manutention