• Baustoffwerke Havelland: Berlin, Allemagne

    L’épine dorsale de la production

    Baustoffwerke-main12 heures pleines de service chaque jour, 230 jours par an, jusqu’à cinq tonnes par cycle et d’importance cruciale pour la production : voilà comment on decrit Baustoffwerke Havelland, producteur de matériaux de construction, depuis que MF Gabelstapler Service GmbH, concessionnaire Yale, lui a livré un chariot élévateur pour applications ardues GDP 120DC Yale® en mars 2017. L’entreprise Baustoffwerke Havelland est située nord-ouest de Berlin, où elle produit des briques pour l’industrie du bâtiment.

    L’entreprise fournit des systèmes modulaires spécifiques au secteur du bâtiment : les produits grand format livrés par l’usine Unika KS font partie des meilleures ventes de la gamme Baustoffwerke Havelland. Les architectes envoient les données de CAO directement au fabricants de briques silicocalcaires, qui produits alors les « éléments plans » de précision prêts à être montés sur le chantier. Bien que cela facilite les choses pour le constructeur, c’est un défi de taille pour le producteur : les éléments plans se présentent en différentes tailles et largeurs pouvant atteindre un mètre. Comme ils sont vendus à l’unité, un système de palettisation ne rime à rien : il faut un chariot élévateur au bout de la ligne de production des éléments plans. Le chariot saisit jusqu’à 20 éléments, d’un poids total pouvant atteindre cinq tonnes, et il transporte le lot dans la zone de stockage extérieure de l’entreprise. Quand arrive le moment de la livraison au site, le chariot collecte les articles spécifiés et les dépose dans un camion. Et cela 24 heures sur 24, 230 jours par an.

    Stabilité à long terme

    +

    Ce système a bien fonctionné pendant de nombreuses années. Mais en 2016, l’entreprise a décidé d’introduire un équipement auxiliaire dans sa logistique d’entrepôt en achetant un second chariot élévateur pour applications ardues, notamment parce que le modèle précédent était déjà en service depuis plusieurs ans. Outre les détails techniques, le producteur de matériaux de construction a également gardé un oeil attentif sur le coût total. « Il n’y aucun intérêt à avoir des coûts d’investissement de départ faibles si nous avons des coûts d’exploitation élevés, des périodes d’immobilisation prolongées ou des frais de maintenance importants », explique Olaf Lilie. Ici, le facteur crucial est l’économie à long terme, qui inclut également la question de la réactivité lors des demandes de maintenance. « Tout cela pour dire que nous avons besoin de stabilité et de robustesse », poursuit Olaf Lilie. En d’autres termes, d’un chariot élévateur 12 tonnes pour applications ardues, car l’entreprise de matériaux de construction ne voulait pas tenter le coup avec un chariot plus petit pour manipuler des charges souvent lourdes et courir le risque de périodes de panne plus longues. Le nouveau chariot se devait d’être solide, fiable et capable de se déplacer rapidement sur tous les sols.

    Baustoffwerke Havelland a fait plusieurs demandes de prix, a reçu beaucoup d’offres, mais a rapidement opté pour le chariot Yale. MF Gabelstapler a proposé un modèle comparable au gerbeur à pinces existant et sur lequel l’entreprise exprime une avis positive pendant plus de cinq ans. « On a choisi une marque que nous connaissons et apprécions. Nous ne voulions pas faire d’expérimentation. » L’expérience passée leur a en effet donné confiance dans les produits Yale.

    Personnalisation de première ligne

    +

    Faire l’acquisition d’un chariot élévateur standard pour ces applications ardues ne constituait pas la solution la plus appropriée pour Baustoffwerke Havelland. La principale caractéristique du GDP 120 utilisé chez Havelland est en effet la pince à briques hydraulique fournie par Steinweg Klammersysteme. La pince est un modèle allongé présentant une largeur hors tout de 230 cm, parfaitement adaptée aux dimensions des éléments plans de grand format. Les préhenseurs sont dotés d’un revêtement spécial qui leur permet de manipuler en même temps des pierres à nu et emballées dans du plastique. Autre caractéristique suggérée par les caristes eux-mêmes : une lampe à LED montée sur la pince facilite le travail lorsque l’éclairage n’est pas suffisant.

    Chez Baustoffwerke Havelland, c’était une priorité de tenir compte des suggestions du personnel au moment du choix de cet équipement essentiel. La nécessité d’améliorer le confort de l’opérateur et le bien-être au travail faisait partie des principaux aspects à considérer : le chariot a donc été doté d’un siège chauffant à suspension pneumatique avec dosseret surélevé et soutien lombaire. La cabine, entièrement vitrée, est pourvue d’un système de circulation d’air avec climatisation, d’une liseuse et d’un porte-documents, tous conçus pour améliorer l’environnement de travail, mais aussi d’une radio qui permet de favoriser une atmosphère de détente. « Pour nous, il était important que les opérateurs aient un poste de travail digne de ce nom et bien protégé », précise Olaf Lilie.

    Un partenariat durable

    +

    Il est en service chez Baustoffwerke Havelland depuis mars 2017. Pour Olaf Lilie, il offre exactement la disponibilité et les performances voulues. La communication avec le concessionnaire est par ailleurs efficace et franche. MF Gabelstapler est resté en contact avec Baustoffwerke Havelland après la vente et fait tous les efforts nécessaires pour satisfaire les exigences de l’entreprise relatives au chariot. Et Olaf Lilie de conclut : « Nous avons le sentiment d’être entre de bonnes mains. »

    Ils savent de quoi ils parlent. Nous nous sommes vite entendus avec MF Gabelstapler sur le détail des spécifications. Il n’y a rien à redire sur la qualité de leur service.
    Olaf Lilie - Technical ManagerBaustoffwerke Havelland