Press Releases

Solutions énergétiques : la technologie lithium-ion est-elle faite pour vous?

 Lien permanent   Toutes les contributions
  • Les solutions énergétiques alternatives constituent un enjeu croissant du secteur de la manutention, dans la mesure où les clients sont de plus en plus guidés par l'impact environnemental de leurs choix.
  • Yale propose une vaste gamme de solutions, des moteurs thermiques aux batteries au plomb-acide et au lithium-ion.
  • La technologie lithium-ion est en train de devenir une solution plus viable commercialement pour un large éventail de secteurs d'activité, qui bénéficient à la fois d'une productivité accrue et d'un coût total d'exploitation plus faible.

Solutions energetiques, la technologie lithium-ion est-elle faite pour vous-page-image Au cours de la dernière décennie, les solutions énergétiques innovantes se sont révélées être un élément perturbateur positif pour bon nombre d'industries, dont le secteur de la manutention. Si l'application est bien ciblée, les équipements électriques peuvent constituer une source d'efficience et d'économies pour les clients, mais ils ne conviennent pas à tout le monde. Yale Europe Materials Handling a investi dans une grande diversité de solutions et met ses experts de chaque secteur à la disposition de ses clients afin de les orienter vers les options les plus appropriées et de répondre à leurs besoins spécifiques.

L'importance de bien comprendre l'application du client avant de déterminer la meilleure solution énergétique possible est un point qui a été abordé par Veronica Grasso, Product Manager chez Yale, lors d'une récente conférence organisée par le magazine Logistica.

« Il est essentiel de bien appréhender l'application et les entreprises doivent évaluer si la technologie lithium-ion constitue, pour elles, la solution optimale. Dans de nombreuses applications, les batteries au plomb-acide fonctionnent extrêmement bien et restent le meilleur choix possible. A contrario, nos chariots diesel et GPL demeurent la solution privilégiée lorsqu'une utilisation ou une disponibilité continue est nécessaire et que les chariots sont entreposés à l'extérieur ou utilisés dans des conditions très chaudes ou très froides », explique Veronica Grasso.

« Il est cependant important de noter que les clients sont de plus en plus guidés par l'impact environnemental de leurs choix et par le coût total d'exploitation. Et comme la capacité des chariots électriques augmente avec l'arrivée de nouvelles technologies, les clients envisagent leur mise en œuvre dans beaucoup plus d'applications », ajoute Veronica Grasso.

Identifier la meilleure solution

Yale propose un large éventail de solutions énergétiques pour ses équipements, allant des moteurs thermiques au tout-électrique. Les batteries au lithium-ion, qui peuvent assurer une productivité accrue et un meilleur coût total d'exploitation lorsqu'elles sont associées à la bonne application, sont une de ces solutions les plus plébiscitées par les clients.

« Ces dernières années, l'utilisation des batteries au lithium-ion s'est accélérée. De plus en plus de clients trouvent cette technologie commercialement viable : des acteurs de l'agroalimentaire et de l'industrie pharmaceutique, qui apprécient le risque moins élevé de déversements de produits chimiques, aux acteurs de l'automobile, du commerce de détail et de la logistique, qui récoltent les fruits de l'utilisation d'une seule batterie sur plusieurs équipes de travail », souligne Veronica Grasso.

Même si cette technologie est désormais considérée comme mature et largement répandue, on sent encore une pointe de doute chez les opérateurs logistiques : les batteries au lithium-ion peuvent-elles apporter un avantage réel et significatif par rapport aux batteries au plomb-acide ? Et le coût initial plus élevé est-il suffisamment compensé par une baisse sensible des coûts d'exploitation annuels ?

Le fait est qu'il ne s'agit pas de simplement comparer des solutions avec des données : les besoins des clients ne sont pas toujours en parfaite adéquation avec l'utilisation de batteries au lithium-ion. Yale apporte aide et conseil à ses clients lors du processus de prise de décision. La marque s'appuie sur son expertise et sa compréhension des enjeux et des points sensibles pour suggérer la meilleure solution possible pour chaque application spécifique.

L'approche de Yale, c'est donc une collecte de données ayant trait à l'entrepôt et à l'exploitation du parc existant du client, le but étant de réaliser une analyse objective basée sur ses besoins. Yale est en mesure de créer des simulations d'entrepôt, ce qui permet à ses experts d'orienter le client vers la solution énergétique la plus pertinente qui soit.

Les avantages de la technologie lithium-ion

Les solutions au lithium-ion aident les clients à optimiser leur taux d'utilisation dans le cadre d'applications sur plusieurs équipes de travail, puisque les batteries de rechange et les changements de batteries n'auront plus lieu d'être. L'espace autrefois dédié à la mise en charge des batteries peut désormais servir à des fins plus productives, comme zone de stockage ou de production.

« Les temps de charge rapides et les possibilités de biberonnage permettent de recharger les chariots Yale pendant les pauses, sans conséquence négative sur la durée de vie de la batterie. Une seule et unique batterie au lithium-ion verra ainsi son autonomie prolongée et pourra s'acquitter des tâches traditionnellement accomplies par plusieurs batteries au plomb-acide, ou par des chariots GPL ou diesel », rappelle Veronica Grasso.

Comparativement aux chariots thermiques, les économies sont significatives. Et l'efficacité de la batterie au lithium-ion est sensiblement plus élevée que celle de la batterie au plomb-acide. Associée au temps gagné en remplacement et en entretien des batteries, la technologie lithium-ion peut aboutir à un coût total de fonctionnement plus faible dans les applications plus intensives.

« Les batteries au lithium-ion sont quasiment sans entretien, elles ne nécessitent pas de refaire périodiquement le niveau d'eau comme sur une batterie au plomb-acide et elles offrent un plus grand nombre de cycles de charge : 3750 cycles à 50 % de décharge contre 1200 avec une batterie au plomb-acide », précise Veronica Grasso.

Compte tenu de la rapidité de l'innovation technologique, il est important que les entreprises du secteur de la manutention surveillent les tendances en matière de solutions énergétiques, pour déterminer quelles peuvent être les options viables pour leurs clients dans un futur proche.

« Nous sommes conscients que les solutions énergétiques destinées aux équipements de manutention sont en constante évolution. C'est la raison pour laquelle nous continuons à développer de nouvelles options énergétiques et à investir dans de nouvelles technologies, afin d'anticiper les futures exigences de nos clients », conclut Veronica Grasso.

Suivez Yale en ligne: LinkedIn, YouTube, Facebook, Twitter, Instagram